l’ultime clôture

tu coiffes le vent
de ton ombre caresses le sable
de tes pointes dessines
la mouvance des dunes
puisses-tu, ganivelle,
être l’ultime clôture
de tous nos confinements

© jean-marin wibaux