Le renard et le mouton

Fable de Johan de La Fuitedo

un mouton contait fleurette aux marguerites d’un champ
quand soudain de derrière les fagots apparu un renard
l’animal sauvage s’approcha du frisé domestique
et lui tint ce discours sur un ton ironique
mais que vous êtes joli,
combien ce frisottage
honore votre corsage
quelle belle mise en plis
des bouclettes de star
quel dommage d’être coincé
entre les clôtures de ce pré
et de ne pouvoir ainsi faire admirer
au plus grand nombre votre moumoute
mais le mouton n’entendait rien à la coquetterie
ni aux moqueries d’un campagnol à grosse queue
et qui plus est de sale humeur ce matin-là
il envoya bouler le canidé d’un grand coup de sabots
et s’engouffra illico une bouchée de pâquerettes

comme quoi

ne faites pas le malin face à l’ovin rabat-joie
si vous voulez garder un brin de quant-à-soi