nous nus sous la lucarne

les nuages filent
derrière la lucarne fermée
irradient le grenier de lumières mouvantes
laissant de temps en temps paraître
une parcelle de ciel bleu
un courant d’air lèche nos corps
disperse nos pensées
mêle nos inconnus

© jean-marin wibaux