conte à rebours

cette vie qui s’agite
comme des algues sans rocher
devient soudain compte à rebours
quand le temps se liquéfie
nous file entre les doigts
dégouline jusqu’au sable
où nos rêves échoués
s’érodent au sel au vent

quel cap se fixer
dans cet espace
en peau de chagrin